Pripiat… Zone de Tchernobyl

urbex-urban-exploration-ukraine-tchernobyl-chernobyl-prypiat-pripiat-nucleaire-nuclear

Bienvenue dans la zone d’exclusion de Tchernobyl…

Welcome to Pripiat

Tout est calme dans cette ville de 48 000 habitants cette nuit du 25 au 26 avril 1986. À 3 kms de là, dans la centrale de Tchernobyl, c’est l’effervescence dans la salle de commande et tout le monde est à son poste car l’on va tester pour la première fois le fonctionnement du réacteur 4 en cas de panne de courant…

Les systèmes d’alarme du refroidissement sont débranchés pour les essais et la puissance du réacteur est réduite. Mais les essais ne se passent pas comme prévus et avec les systèmes d’alarme inhibés, la réaction des opérateurs est trop longue et le réacteur s’emballe. La divergence devient incontrôlable et c’est le drame: Une explosion soulève le toit du réacteur et le graphite prend feu. Un incendie qui ne sera totalement éteint le 09 mai. Un nuage radioactif se soulève jusqu’à 10 000 m d’altitude et les vents vont disséminer cette radioactivité sur des millions de kilomètres (sauf en France où, à en croire nos hommes politiques, les frontières ont bien joué leurs rôles)

Pendant ce temps, la ville de Pripiat dort paisiblement et tout se passe comme si de rien n’était. Ce sera seulement le 27 avril que l’évacuation de Pripiat sera ordonnée. Une zone de 30 kms sera instaurées autour de la centrale.

La nature a, comme d’habitude dans ces cas là, repris ses droits et a envahi la ville qui disparait petit à petit. 32 ans après,  le temps fait son travail et les bâtiments sont bien dégradés.

Cliquez sur la photo pour visualiser la série ou bien ICI