David Bowie

David Bowie is Ziggy Stardust

I’m Ziggy Stardust

David Bowie is Ziggy Stardust

J’avoue que je n’étais plus trop au fait de l’actualité musicale de David Bowie ces dernières années (sans doute comme pas mal d’autres). David Bowie était assez discret mais nous savons maintenant malheureusement  quelle en était la raison…
Mais aussi loin que je me rappelle, il y a toujours une chanson de lui qui m’a accompagné tout au long de ces années. Des chansons comme lui seul savait les faire et qui resteront à tout jamais gravées en moi. C’était un musicien vraiment unique et c’est  maintenant que je prends conscience de l’immense vide qu’il laisse…
Né David Robert Jones le 8 janvier 1947 à Brixton dans le sud de Londres,  David Bowie est décédé le 10 janvier 2016 à New York. Surprise et stupeur pour beaucoup d’entre nous qui ignorions tout de la maladie dont était atteint Bowie.
Son  regard étrangement magnétique restera dans les mémoires. A quinze ans, il reçoit un coup de poing lors d’une bagarre à cause d’une fille par un camarade de classe, George Underwood, qui lui abîme gravement l’œil gauche et lui laisse la pupille dilatée en permanence donnant l’illusion qu’il a des yeux vairons. Mais cela n’a en rien entamé l’amitié entre les deux hommes et George Underwood réalisera par la suite quelques pochettes pour les premiers albums de son ami.
Auteur-compositeur-interprète, acteur et producteur anglais, cet artiste caméléon débute sa carrière en 1964 en jouant avec différents groupes et publiant quelques singles dans un style rhythm and blues / rock ‘n’ roll. C’est à cette époque qu’il opte pour le nom de « David Bowie » (Pseudonyme emprunté à James Bowie, un héros de la conquête de l’Ouest) pour éviter la confusion avec Davy Jones  le chanteur des Monkees. Son premier album appelé tout simplement ‘David Bowie’ est sorti en 1967.
C’est en 1969 qu’il se fera vraiment connaître du grand public avec le titre « Space Oddity » grâce à la BBC qui se servira de ce titre pour mettre en musique les images de l’atterrissage d’Apollo 11 et les premiers pas de Neil Armstrong sur le sol lunaire.
Tout au long de sa carrière, David Bowie se créera des personnages qu’il mettra en scène, les faisant naitre et mourir au gré de l’évolution de son style.
Cette légende du rock a bâti sa carrière sur ces réincarnations successives, à travers ses personnages : Ziggy Stardust, mais aussi Aladdin Sane ou Thin White Duke (créé en 1976 dans le cadre de son album « Station to station »). Et chaque transformation physique est accompagnée d’une évolution musicale…
1972 sera l’année de son explosion commerciale au Royaume-Uni : Il devient alors Ziggy Stardust dont il finit par se débarrasser symboliquement sur scène le 3 juillet 1973 à l’Hammersmith Odéon à Londres à la surprise de tout le monde, y compris de ses musiciens.
En 1975, David Bowie, nouvellement arrivé dans la ville de Los Angeles, fait subir à son personnage une métamorphose radicale. Métamorphose  qu’il emprunte esthétiquement au cabaret allemand de l’entre-deux-guerres et musicalement aux musiques noires nord-américaines.
Il tente de tourner la page des années 1980 pour revenir à un son plus brut, en fondant en 1988 le groupe Tin Machine avec Reeves Gabrels et les frères Tony et Hunt Sales qui étaient respectivement bassiste et batteur d’Iggy Pop en 1977.
En 1997, David Bowie fait sensation à New York. Le chanteur réussit son introduction en Bourse à Wall Street quelques semaines après avoir fêté son 50e anniversaire au Madison Square Garden. (Avant lui, le groupe de hard rock Kiss avait tenté l’opération dans les années 1980 mais leur essai avait été un échec)
Plusieurs concerts sont reportés en 2003 pour raisons de santé, mais la tournée se prolonge jusqu’à la mi-2004. Le chanteur et son groupe entament alors une tournée des festivals d’été en Europe, mais les quinze dernières dates sont annulées lorsque David Bowie subit en urgence une angioplastie.
Son retour à la musique a lieu au début de l’année 2013 : Le 8 janvier, jour de son 66e anniversaire, il annonce à la surprise générale la sortie d’un nouvel album intitulé «The Next Day ».
« Blackstar » est le 26 ème et ultime album de David Bowie …  Un disque triste, ténébreux,  où la voix du chanteur se fait velours et dont le titre n’a pas été choisi au hasard.
C’est le designer Jonathan Barnbrook qui a réalisé la pochette de « Blackstar ». Une pochette très épurée montrant une étoile noire sur fond blanc. Le graphique est simple mais le sens est plus complexe qu’il n’y parait. Tout dans ce disque est en rapport avec la mort, avec sa mort. Bowie, face à sa propre mort a voulu nous faire un cadeau d’adieu.
Il ne nous laissera pas malheureusement l’occasion de lui dire combien son dernier opus nous plait et combien il va nous manquer. Jonathan Barnbrook a travaillé en étroite collaboration avec David Bowie qui savait précisément ce qu’il voulait nous laisser pour son départ.
Sur la pochette de la version vinyle, l’étoile est découpée et laisse apparaître le disque vinyl en dessous. Le fait qu’on puisse voir le disque en tant qu’objet physique qui se dégrade est également lié à la mortalité. David Bowie a pensé à tout dans les moindres détails.
Blackstar est un disque où le saxophone (Instrument avec lequel il fit ses premiers pas dans le monde de la musique vers 13 ans quand il fréquente les clubs de jazz avec son demi-frère) est omniprésent. Une œuvre plus expérimentale. Un album mis au point avec l’aide de jeunes jazzmen comme le guitariste Ben Monder et le saxophoniste Donny McCaslin.

L’album débute avec « étoile noire », une chanson qui dure près de 10 minutes. Blackstar est une ode mystique sur laquelle Bowie manie avec virtuosité l’ombre et la lumière. Un titre à l’atmosphère oppressante et aux paroles, semble-t-il, inspiré par Daesh (« le jour de l’exécution, seules les femmes s’agenouillent et rient »). L’album se termine avec « I Can’t Give Everything Away » avec  un texte qui nous semble résonner de façon autobiographique.
Bowie finit par tomber les masques et semble s’adresser directement à son public, et nous demande :  « Combien de fois devrais-je répéter que je ne peux pas tout donner ? ».

A l’aube de ses 69 ans il nous a quitté en nous laissant l’image du Bowie que nous aimons, d’un artiste qui nous a tout donné.

Paroles et traduction de l’album BLACKSTAR

Blackstar

Black Star (Étoile noire)

In the villa of Ormen, in the villa of Ormen
Dans la villa d’Ormen, dans la villa d’Ormen
Stands a solitary candle, ah-ah, ah-ah
Se tient une bougie solitaire, ah-ah, ah-ah
In the centre of it all, in the centre of it all
Au centre de tout ça, au centre de tout ça
Your eyes
Tes yeux

On the day of execution, on the day of execution
Le jour de l’exécution, le jour de l’exécution
Only women kneel and smile, ah-ah, ah-ah
Seules les femmes s’agenouillent et sourient
At the centre of it all, at the centre of it all
Au centre de tout ça, au centre de tout ça
Your eyes… your eyes
Tes yeux… tes yeux

Ah-ah-ah
Ah-ah-ah


In the villa of Ormen, in the villa of Ormen

Dans la villa d’Ormen, dans la villa d’Ormen
Stands a solitary candle, ah-ah, ah-ah
Se tient une bougie solitaire, ah-ah, ah-ah
In the centre of it all, in the centre of it all
Au centre de tout ça, au centre de tout ça
Your eyes… your eyes
Tes yeux… tes yeux
Ah-ah-ah

Something happened on the day he died
Quelque chose est arrivé le jour où il est mort
Spirit rose a metre and stepped aside
L’esprit s’est élevé d’un mètre et s’est mis de côté
Somebody else took his place, and bravely cried
Quelqu’un d’autre a pris sa place, et courageusement crié
(I’m a blackstar, I’m a blackstar)
(Je suis une étoile noire, je suis une étoile noire)

How many times does an angel fall?
Combien de fois un ange tombe-t-il?
How many people lie instead of talking tall?
Combien de personnes mentent au lieu de parler à haute voix?
He trod on sacred ground, he cried loud into the crowd
Il a marché sur la terre sacrée, il a crié fort dans la foule
(I’m a blackstar, I’m a blackstar, I’m not a gangstar)
(Je suis une étoile noire, je suis une étoile noire, je ne suis pas l’étoile d’un gang)

I can’t answer why (I’m a blackstar)
Je ne peux répondre pourquoi (Je suis une étoile noire)
Just go with me (I’m not a filmstar)
Il suffit d’aller avec moi (Je ne suis pas une star de film)
I’m-a take you home (I’m a blackstar)
Je vais t’emmener à la maison (Je suis une étoile noire)
Take your passport and shoes (I’m not a popstar)
Prends ton passeport et tes chaussures (Je ne suis pas une popstar)
And your sedatives, boo (I’m a blackstar)
Et tes tranquilisants, bouh (Je suis une étoile noire)
You’re a flash in the pan (I’m not a marvel star)
Tu es un feu de paille (Je ne suis pas une star de Marvel)
I’m the great I am (I’m a blackstar)
Je suis le grand moi (Je suis une étoile noire)

I’m a blackstar, way up, on money, I’ve got game
Je suis une étoile noire, très haut, l’argent, j’ai le jeu
I see right, so wide, so open-hearted pain
Je vois bien, de façon si étendue, une telle douleur à coeur ouvert
I want eagles in my daydreams, diamonds in my eyes
Je veux des aigles dans mes rêveries, des diamants dans mes yeux
(I’m a blackstar, I’m a blackstar)
(Je suis une étoile noire, je suis une étoile noire)

Something happened on the day he died
Quelque chose est arrivé le jour où il est mort
Spirit rose a metre and stepped aside
L’esprit s’est élevé d’un mètre et s’est mis de côté
Somebody else took his place, and bravely cried
Quelqu’un d’autre a pris sa place, et courageusement crié
(I’m a blackstar, I’m a star’s star, I’m a blackstar)
(Je suis une étoile noire, je suis l’étoile des étoiles, je suis une étoile noire)

I can’t answer why (I’m not a gangstar)
Je ne peux répondre pourquoi (Je ne suis pas une star de gang)
But I can tell you how (I’m not a flam star)
Mais je peux te dire comment (Je ne suis pas une étoile en flamme)
We were born upside-down (I’m a star’s star)
Nous sommes nés à l’envers (ou la tête en bas) (Je suis l’étoile d’une étoile)
Born the wrong way ‘round (I’m not a white star)
Nés pas du tout de la bonne façon (Je ne suis pas une étoile blanche)
(I’m a blackstar, I’m not a gangstar
(Je suis une étoile noire, je ne suis pas une étoile de gang
I’m a blackstar, I’m a blackstar
Je suis une étoile noire, je suis une étoile noire
I’m not a pornstar, I’m not a wandering star
Je ne suis pas une star du porno, je ne suis pas une étoile errante
I’m a blackstar, I’m a blackstar)
Je suis une étoile noire, je suis une étoile noire)

In the villa of Ormen stands a solitary candle
Dans la villa d’Ormen se tient une bougie solitaire
Ah-ah, ah-ah
At the centre of it all, your eyes

Au centre de tout ça, tes yeux
On the day of execution, only women kneel and smile
Le jour de son exécution, Seules les femmes s’agenouillent et sourient
Ah-ah, ah-ah
At the centre of it all, your eyes… your eyes

Au centre de tout ça, tes yeux… tes yeux
Ah-ah-ah

'Tis A Pity She Was A Whore

‘Tis A Pity She Was A Whore/ Quel dommage que ce soit une putain.

Man, she punched me like a dude
Ouah, elle m’a mis un coup de poing digne d’un mec.
Hold your mad hands, I cried
Retiens tes folles mains, j’ai pleuré.
Tis a pity she was a whore
Quel dommage que ce soit une putain.
Tis my curse, I suppose
C’est ma malédiction, je présume.
That was patrol
C’était une patrouille.
That was patrol
This is the war
C’est la guerre.

Black struck the kiss, she kept my cock
Par la noirceur de son baiser, elle a emprisonné mon pénis.
Smote the mistress, drifting on
Il a frappé la maîtresse, il a dérivé.
‘Tis a pity she was a whore
Quel dommage que ce soit une putain.
She stole my purse, with rattling speed
Elle a volé mon porte-monnaie avec une vitesse déconcertante.
That was patrol
C’était une patrouille.
This is the war
C’est la guerre.
Tis a pity she was a whore
Quel dommage que ce soit une putain.

Man, she punched me like a dude
Ouah, elle m’a mis un coup de poing digne d’un mec.
Hold your mad hands, I cried
Retiens tes folles mains, j’ai pleuré.
Tis a pity she was a whore
Quel dommage que ce soit une putain.
Tis my fate, I suppose
C’est mon destin, je présume.
For, that was patrol
C’est la conséquence de cette patrouille.
That was patrol
C’était une patrouille.
Tis a pity she was a whore
Quel dommage que ce soit une putain.

Tis a pity she was a whore
Quel dommage que ce soit une putain.

Lazarus

Lazarus (Lazare)

Look up here, I’m in heaven
Regardez par ici, je suis au paradis
I’ve got scars, that can’t be seen
J’ai des cicatrices, qui ne se voient pas
I’ve got drama, can’t be stolen
J’ai mon histoire, qui ne peut être volée
Everybody knows me now
Tout le monde me connait maintenant

Look up here man, I’m in danger
Regarde par ici mec, je suis en danger
I’ve got nothing left to lose
Je n’ai plus rien à perdre
I’m so high it makes my brain whirl
Je plane si haut que la tête me tourne
Dropped my cell phone down below
J’ai laissé tomber mon portable

Ain’t that just like me?
Ça ne me ressemble pas?
By the time I got to New York
Lorsque je suis arrivé à New York
I was living like a king
J’ai vécu comme un roi
Then I used up all my money
Puis j’ai dépensé tout mon argent
I was looking for your ass
Je cherchais après ton cul

This way or no way
C’est comme ça ou jamais
You know, I’ll be free
Tu sais, que je serai libre
Just like that bluebird
Tout comme cet oiseau bleu
Now ain’t that just like me?
Maintenant, est-ce que ça ne me ressemble pas?

Oh I’ll be free
Oh je serai libre
Just like that bluebird
Tout comme ce merle bleu
Oh I’ll be free
Oh je serai libre
Ain’t that just like me?
Ça ne me ressemble-t-il pas?

Sue (Or In A Season Of Crime)

Sue (Or In A Season Of Crime)/ Sue (ou Dans une période de crime)

Sue
I’ve got the job

J’ai le boulot
We’ll buy the house
Nous allons acheter la maison
You’ll need to rest
Tu vas avoir besoin de te reposer
But now we’ll make it
Mais à présent nous allons le faire

(Chorus:)

Sue
The clinic called

La clinique a appelé
The x-ray’s fine
La radio est bonne
I brought you home
Je t’ai ramenée à la maison
I just said home
J’ai juste dit la maison

Sue you said you want it written
Sue tu disais vouloir qu’il soit écrit
“Sue the virgin” on your stone
« Sue, la vierge » sur la pierre
For your grave
De ta tombe

Why too dark to speak the words
Pourquoi tellement de noirceur dans les mots
For I know that you have a son
Car je sais que tu as un fils
Oh, folly, Sue
Oh, sottise, Sue

(Chorus)

Ride the train, I’m far from home
Prendre le train, je suis loin de la maison
In a season of crime none need atone
Dans une période de crime aucun besoin d’expier
I’ve kissed your face
J’ai embrassé ton visage

Sue, I’ve pushed you down beneath the weeds
Sue, je t’ai poussé vers le bas sous les mauvaises herbes
Endless fate in hopeless deeds
Destin infini dans des actes désespérés
I kissed your face
J’ai embrassé ton visage
I touched your face
J’ai touché ton visage
Sue, goodbye
Sue, adieu

 

Sue, I found your note
Sue, j’ai trouvé le mot
That you wrote last night
Qui tu avais écrit la nuit dernière
It can’t be right
Ça ne peut pas être vrai
You went with him
Tu es partie avec lui
Sue, I never dreamed
Sue, je n’ai jamais rêvé
I’m such a fool
Je suis un tel imbécile
Right from the start
Depuis le début
You went with that clown
Tu es partie avec ce clown

Girl loves me

Girl loves me/ la fille m’aime

Une partie de la chanson est écrite dans une langue (imaginaire) empruntée à « Orange Mécanique.

Cheena so sound, so titi up this malcheck, say
Party up moodge, nanti vellocet round on Tuesday
Real bad dizzy snatch making all the omeys mad – Thursday
Popo blind to the polly in the hole by Friday
Where the fuck did Monday go?
I’m cold to this pig and pug show
I’m sittin’ in the chestnut tree
Who the fuck’s gonna mess with me?

Girl loves me
Hey cheena
Girl loves me
Girl loves me
Hey cheena
Girl loves me

Where the fuck did Monday go?
Où la baise est allée lundi?
I’m cold to this pig and pug show
Je suis froid pour ce cochon et roquet spectacle
Where the fuck did Monday go?

You viddy at the cheena
Choodesny with the red rot
Libbilubbing litso-fitso
Devotchka watch her garbles
Spatchko at the rozz-shop
Split a ded from his deng deng
Viddy viddy at the cheena
Girl loves me
Hey cheena
Girl loves me
Girl loves me
Hey cheena
Girl loves me
Girl loves me
Hey cheena
Girl loves me

Where the fuck did Monday go?
Où la baise est allée lundi?
I’m cold to this pig and pug show
Je suis froid pour ce cochon et roquet spectacle
Where the fuck did Monday go?

Girl loves me
Hey cheena
Girl loves me
Girl loves me
Hey cheena
Girl loves me

Where the fuck did Monday go?
Où la baise est allée lundi?
Where the fuck did Monday go?

Dollar days

Dollar days/ Jours du dollar

Cash girls suffer me, I’ve got no enemies
Les filles à pognon me rendent malade, je n’ai pas d’ennemi.
I’m walking down
Je descends…
It’s nothing to me
Ça ne signifie rien pour moi.
It’s nothing to see
Ce n’est rien d’important à voir…
If I’ll never see the English evergreens I’m running to
Si je suis condamné à ne plus jamais revoir ces pâtures anglaises vers lesquelles je cours…
It’s nothing to me
Ça ne signifie rien pour moi.
It’s nothing to see
Ce n’est rien d’important à voir…

I’m dying to
Je meurs d’envie
Push their backs against the grain
de réagir en totale contradiction
And fool them all again and again
et de me jouer d’eux encore et encore.
I’m trying to
J’essaie…
We bitches tear our magazines
Nous, les garces, déchirons nos magazines.
Those Oligarchs with foaming mouths phone
ces oligarques avec leurs téléphones baveux…
Now and then
De temps en temps…
Don’t believe for just one second I’m forgetting you
Ne crois pas que je vais t’oublier rien qu’une seconde.
I’m trying to
J’essaie…
I’m dying to
J’en meurs d’envie…

Dollar days, survival sex
Jours du dollar, sexe de survie…
Honour stretching tails to necks
L’honneur s’étire de la tête aux pieds.
I’m falling down
Je tombe…
It’s nothing to me
Ça ne signifie rien pour moi.
It’s nothing to see
Ce n’est rien d’important à voir…
If I’ll never see the English evergreens I’m running to
Si je suis condamné à ne plus jamais revoir ces pâtures anglaises vers lesquelles je cours…
It’s nothing to me
Ça ne signifie rien pour moi.
It’s nothing to see
Ce n’est rien d’important à voir…

I’m dying to
Je meurs d’envie
Push their backs against the grain
de réagir en totale contradiction
And fool them all again and again
et de me jouer d’eux encore et encore.
I’m trying to
J’essaie…
It’s all gone wrong but on and on
Tout est allé de mal en pis.
The bitter nerve ends never end
Ces amères terminaisons nerveuses n’ont donc jamais de fin ?
I’m falling down
Je tombe…
Don’t believe for just one second I’m forgetting you
Ne crois pas que je vais t’oublier rien qu’une seconde.
I’m trying to
J’essaie…
I’m dying to
J’en meurs d’envie…

I’m trying to
I’m dying to
I’m trying to
I’m dying to
I’m trying to
I’m dying to
I’m trying to
I’m dying to

I Can't Give Everything Away

I can’t give everything away (Je ne peux pas tout donner)

I know something is very wrong
Je sais quelque chose de très mauvais
The pulse returns the prodigal sons
L’impulsion renvoie les fils prodiges
The blackout hearts, the flowered news
Les cœurs obscurcis, les nouvelles florissantes
With skull designs upon my shoes
Avec des motifs de crânes sur mes chaussures

I can’t give everything
Je ne peux pas tout donner
I can’t give everything, away
Je ne peux pas tout donner,
I can’t give everything, away

Seeing more and feeling less
Voyant plus et sentant moins
Saying no but meaning yes
Disant non en voulant dire oui
This is all I ever meant
C’est tout ce que j’ai toujours voulu dire
That’s the message that I sent
C’est le message que j’ai envoyé

I can’t give everything
Je ne peux pas tout donner
I can’t give everything, away
Je ne peux pas tout donner,
I can’t give everything, away

I can’t give everything
Je ne peux pas tout donner
I can’t give everything, away
Je ne peux pas tout donner,
I can’t give everything, away

I know something is very wrong
Je sais quelque chose de très mauvais
The pulse returns the prodigal sons
L’impulsion renvoie les fils prodiges
The blackout hearts, the flowered news
Les coeurs obscurcis, les nouvelles florissantes
With skull designs upon my shoes
Avec des motifs de crânes sur mes chaussures

I can’t give everything
Je ne peux pas tout donner
I can’t give everything, away
Je ne peux pas tout donner, toujours
I can’t give everything, away

I can’t give everything
Je ne peux pas tout donner
I can’t give everything, away
Je ne peux pas tout donner,
I can’t give everything, away