Cracheur de feu

cracheur de feu

Cracheur de feu

Les cracheurs de feu

Le cracheur de feu s’avance vers son compagnon qui lui tend une épée en feu… Les joues gonflées d’alcool, il souffle puissamment. La flamme apparait , grandi en un éclair et s’estompe petit à petit. Une nuée de déclic s’est fait entendre. En effet, une troupe de cracheurs de feu pratiquant aussi le staff, le combat d’épée, bolas ou la danse avec un éventail en flamme avait demandé à plusieurs photographes, dont je faisais parti, de faire une session photo. Un chalenge à relever! Un chalenge car photographier un cracheur de feu la nuit est plus facile à dire qu’à faire. Appareil photo tout en mode manu, prise en rafale, le temps de réaction est très court… L’intensité de la flamme va en grandissant en peu de temps et baisse ensuite d’intensité rapidement, pas facile de trouver le réglage adéquat. A chaque passage des différents artistes les réglages changeaient… Mouvement rapide, lent, flamme plus ou moins statique. Il a fallut faire un grand nombre de photos pour n’en garder qu’une infime partie (merci le numérique). Ceux qui avaient opté pour des photos au flash ont eu plus de facilité pour capturer les flammes en mouvement. Une option que je n’avais pas choisi, préfèrent jouer avec le contraste de la lumière. Le tout était de bien capturer les volutes des flammes. Mais en contrepartie, impossible pour moi de photographier correctement les mouvements rapides des combats d’épée ou autre bolas, staff..   Pas mal de clichés étaient cramés, il a fallut descendre dans les ISO pour figer cette magnifique flamme. Heureusement, les fichiers étaient en RAW, il ne restait plus qu’à passer du temps sur Photoshop pour récupérer les ombres… Une super soirée, nous en avons prit plein les yeux… Un grand merci à la troupe Ignis Fata