Autriche

Exploration Urbaine

urbex-ambiance-mystere-peur

Quand l’imagination prend le dessus

Nulle crainte… En exploration urbaine

C’est parti pour une exploration urbaine dans un très grand hôtel Autrichien…Au détour d’un escalier, j’arrive dans le couloir et mon attention est attirée par un bruit suspect, ou plutôt, par des bruits suspects. Je stoppe net, éteins ma lampe, fronce les sourcils et tends l’oreille. Et plus j’écoute et plus les bruits se font présents, oppressants, l’ambiance devient pesante, l’inquiétude monte. Je me plaque au mur pour essayer de me faire discret, « tout va bien se passer ». Les bruits grandissent et mon imagination commence à me jouer des tours. Je commence à mettre des images sur ces bruits : Des pas qui s’accélèrent ? Des murmures qui grandissent ? Qui vient ? Combien sont-ils ? Que veulent-ils? Mais surtout, que dois-je faire? Les battements (suite…)

Hôtel de luxe cherche pianiste

piano-abandonné-hôtel autriche-urbex

Il jouait du piano debout….

Le piano abandonné

Un hôtel qui va nous laisser un joli souvenir… Il y a encore de la matière: Les meubles dans les chambres sont toujours en place et une belle ambiance se dégage de ce lieu. Mais bien sûr c’est avec cette pièce que nous serons comblés. Le piano est encore en place et semble attendre qu’un pianiste s’assoie pour jouer sur son clavier et par magie le lieu reprendrait vie… Le murmure des discussions se ferait entendre, le crissement des chaises sur le parquet, le bruit des pas des serveurs, des couverts sur les assiettes en porcelaine… La douce mélodie (suite…)

Cars graveyard in Austria

urbex-autriche-austria-car-graveyard-automobile

Cars graveyard

Cars graveyard in Austria

Dommage, la brume s’était dissipée quand nous sommes arrivés sur le spot, cela aurait crée une ambiance mystérieuse qui collait bien au sujet . Dés le premier pied posé, nous nous sommes regardés… Nous savions que nous allions conclure ce petit road trip Urbex en Autriche de la meilleure façon qu’il soit.

Les voitures étaient là depuis très longtemps et elles semblaient maintenant faire partie du décor. L’humidité avait permit à la mousse d’envahir la tôle usée des véhicules et les arbres avaient poussés ici en parfaite harmonie… Ferraille et végétation ne formaient qu’un. N’hésitez pas à cliquer sur la photo pour accéder à la galerie.